ASSOCIATIONS


ASSOCIATIONS CO-FONDÉES


1 - LA GALOPPAZ (Chambéry)

2 - LIEUX DE CULTE (Chambéry et Aix les Bains)

3 - INSTITUT INTER CULTUREL MAGHREB FRANCE (ICMF-Chambéry)

4 - UNION DES FAMILLES DE CULTURE MUSULMANE (UFCM-Chambéry)

5 - LES AMIS DE TLEMCEN (Paris et Rhône Alpes)

6 - L'UNION DES ENFANTS D'ABRAHAM (UDEA-Chambéry)



ACTIONS ET ACTIVITES DES ASSOCIATIONS


7 - LA FRATERNITE D'ABRAHAM (Paris)

8 - RADIO ASSOCIATIVE ELLEBORE (Chambéry)

9 - LES AMIS DE L'ORANIE (Paris)

10 - COUP DE SOLEIL (Lyon-Paris)

11 - CONFERENCE MONDIALE DES RELIGIONS POUR LA PAIX (CMRP-Paris)

12 - AUMONERIE MUSULMANE (Savoie)



1 - LA GALOPPAZ (Chambéry)
La Galoppaz est une association loi 1901, fondée à Chambéry en 1978 (à partir d'une recherche universitaire réalisée à Saint Martin d'Hères-Grenoble en "Licence Science de l'Education".). Un tel établissement, pour adultes n'existait pas encore en Savoie. Avec Paul Debieuvre, Me Denis Dénarié, M. Chevalier, nous avons proposé ce projet à M. Guth, directeur de la D.D.A.S.S. de la Savoie. Ce dernier a vivement encouragé la création de cet établissement. Un directeur, M. Louis Cadouot est nommé. Cette institution a été, dès sa création présidée par Maitre Denis Dénarié. Elu Vice-président pendant trois années, j'ai participé à son fonctionnement. Cette structure, installée à Barberaz, s'est très rapidement développée ; de nombreuses antennes ont émergées à Chambéry, cela a permis de recueillir des personnes en grande détresse morale et sociale. Jusqu'à ce jour, la Galoppaz fonctionne avec autant de dynamisme.

^



2 - A - LE LIEUX DE CULTE MUSULMAN DE CHAMBERY,
La fondation en 1982 du lieu de culte musulman de la rue d'Italie à Chambéry s'est effectuée avec les associations savoyardes. A la suite du dépôt des statuts à la Préfecture de Chambéry, le lieu proposé par la Municipalité de la ville est au 71-73 Rue d'Italie. Au poste de Secrétaire, j'ai participé au fonctionnement de ce lieu de culte pendant 3 années. M. Rébia a été président pendant de nombreuses années de cette mosquée. La municipalité de Chambéry est intervenue à plusieurs reprises pour l'amélioration du Bâtiment. Après la 3e année de fonctionnement, des responsables marocains fondent leur propre lieu de culte, avenue des Landiers à Chambéry en 1986 ; les Turcs procèderont de la même façon, ils créeront leur propre lieu de culte au faubourg Nézin à Chambéry en 1998; une association de jeunes crée un lieu de culte à Chambéry le haut, en 1998 également.
2 - B - LE LIEUX DE CULTE MUSULMAN D'AIX LES BAINS,
Ce lieu de culte à Aix les Bains a été crée en mars 1986. Dès le départ le Président Billal Deffaf accepte la Présidence. Il le gère jusqu'à ce jour. Depuis juillet 2006, je suis élu au secrétariat de cette association, l'Imam Smaïl Saadi, officie depuis juillet 2006. Il est mis fin à ses activités en aout 2007, pour défaut de carte de séjour. Des réunions à la Mosquée ont permis de rassembler, le Père Pichon curé d'Aix les Bains, Albert Fachler, représentant la communauté juive de la Savoie, Charles Baldi chargé de l'Islam par le diocèse de la Savoie, des membres Baha'ï accompagnés par Simone Sempéré, M. Benabdellah, Président de la Nouvelle Grande Mosquée d'Annecy avec une partie de son équipe, des élus d'Aix les bains Serge Gathier, etc., des responsables de la société civile de la ville.

^



3 - INSTITUT INTER CULTUREL MAGHREB FRANCE, ICMF (Chambéry)
En 1982, fondateur avec un groupe de travailleurs sociaux, de "l'Institut Inter Culturel Maghreb France", (I.C.M.F.), cette association, loi 1901 a organisé 27 échanges internationaux en direction des pays du Maghreb, mais en particulier vers l'Algérie. Un échange a attiré l'attention de FR3, grâce à M. Marcel Payen Président de l'Association. Une équipe de journalistes de la télévision nous a accompagné à Timimoun, et a réalisé un film de 30 mn, film dont le visionnement est à la disposition du public. Il s'agissait d'un échange international avec la classe de 6e du Collège Henri Bordeaux de Cognin accompagné de leurs professeurs et l'Ecole fondamentale de Timimoun, au Sahara algérien. Une thèse a été élaborée sur cet échange avec l'Université Lyon II, dont la problématique était la suivante : " Etude de la modification des images et des stéréotypes à partir d'un échange international entre Chambéry-Cognin et Timimoun ".
Des conventions ont été signées entre Gérard Caillet Président de l'ICMF et le Président de la Radio associative Ellébore, Jean Martial André. (RADIO ELLEBORE, La fréquence sensible 105.9). Permettre un temps de parole aux associations savoyardes motivées par un créneau hebdomadaire. Chargé des interviews à la radio, Foudil BENABADJI tient un registre des " interviews réalisées " avec les associations et personnalités du département. Avec à la technique : Julien DOMINGUEZ, L'ensemble des adhérents est stable depuis 3 années. Le nombre des adhérents ayant cotisé en 2005 est de 125 personnes.
L'ICMF est une association agréée Jeunesse et Sport : " Association de Jeunesse et d'éducation populaire N° 73-188 du 17 septembre 1987 ".
Début 2006, Michel Audry est élu Président de l'I.C.M.F.

^



4 - UNION DES FAMILLES DE CULTURE MUSULMANE - UFCM - (Siège Chambéry - Paris)
En 1996, création de l'Union des Familles Musulmanes à Chambéry sur la base de la loi 1901, qui sera agréée par l'U.D.A.F. de la Savoie en 1998. En 2000, je suis élu Président national des associations "U.F.M. de France", sur le territoire. Douze (12), associations se développent. (1- Toulouse, Haute Garonne - 2- Châtellerault, Vienne - 3- Annemasse, Haute Savoie - 4- Paris, XVIIIe - 5- Marseille, Bouche du Rhône - 6- Sin-le-Noble à Douai, Nord - 7- Lyon, Rhône - 8- Décines, Rhône - 9- Saint-Priest, Rhône - 10- Villeurbanne, Rhône - 11- Bron, Rhône - 12- Chambéry, Savoie) Le siège administratif est à Chambéry, au 300 chemin des Moulins, le siège social au 26 rue Monsieur le Prince 75006 à Paris, les statuts déposés à Paris. L'U.F.M. de France adhèrent à la conception juridique de la famille qu'expriment en France la Constitution, le Code Civil et le Code de la Famille. Dans ses objectifs l'U.F.M. de France s'efforce de contribuer à l'amélioration et au rétablissement des rapports des familles musulmanes avec les administrations, aide à mieux assurer le suivi des démarches auprès des pouvoirs publics (médiations). Facilité l'accueil et l'orientation des familles par rapport à leur à leur problèmes. C'est en favorisant l'émergence des familles musulmanes s'inscrivant dans la laïcité que d'autres familles musulmanes suivront la même trajectoire. Il n'est fait aucune distinction entre les familles selon les pays d'origine, la nationalité française ou étrangère. L'U.F.M. s'interdit toute allégeance ou dépendance à l'égard de toute autorité religieuse, française ou étrangère quelle qu'elle soit.
Mais de dissensions apparaissent au bout de deux années. De nombreuses associations, par manque de moyens seront dissoutes. Création de l'Union des Familles de Culture Musulmane, (U.F.C.M.), en remplacement de l'UFM dissoute, en 2002. En conformité avec le Code de la Famille l'U.F.C.M. de la Savoie a double objectif : a- se trouver en conformité avec le mouvement national français et sa représentativité institutionnelle : l'Union Nationale des Associations Familiales (U.N.A.F), 28 Place St Georges 75009 à Paris. b - Apporter sa contribution à la définition et à la promotion de la politique familiale dont la France a besoin. La laïcité c'est la séparation des pouvoirs politiques et religieux. L'année la France a commémoré le centenaire de la seconde grande loi associative, la loi de 1905. Les retombées : Profitons de l'événement pour redéfinir la Famille et l'Association, revisiter nos actes fondamentaux, affirmer nos repères, afficher notre spécificité pour défendre une Politique Familiale avec ses valeurs spécifiques. Alors nous pourrons ouvrir l'UNAF à toute famille, toute association, tous les mouvements qui se déclareront partager ces valeurs républicaines. Pratiquement, l'adhésion à l'UDAF emporte obligation de déposer annuellement la liste des membres, avec, sous contrôle de la CNIL, les noms, adresses et nombre d'enfants (le scrutin à l'UNAF étant de type " familial ").Cette procédure consistant à utiliser le concours d'un organisme extérieur, indépendant, bienveillant et fiable s'inspire de l'esprit de " Certification "). Pour renseignement et adhésion, téléphoner au 06.64.80.60.01.

^



5 - A - LES AMIS DE TLEMCEN (Paris)
En 1999, co-fondation de l'association "les Amis de Tlemcen" à Paris, avec Chikhi Bachir. Elu Vice-président, des Amis de Tlemcen, jusqu'à ce jour. Nous enregistrons quatre présidents élus. Le 1e élu, Mohammed Guenanèche, le 2e Raoutsi Hadj Eddine Sari Ali, le 3e Rachid Benabadji, le 4e Abdelmadjid Korti. Dès la fondation de l'association, nous avons demandé à l'écrivain tlemcénien Mohammed Dib d'accepter la présidence d'honneur, qui a été proposée également à M. Guenanèche, et ensuite à Maître Mohamed Bedjaoui, avocat international à La Haye, actuellement Ministre des Affaires Etrangères à Alger. Les objectifs de notre association sont dans un but festif et culturel. Cette association a son siège à Paris.
En Août 2008, démission de M. Korti du poste de Président des Amis de Tlemcen à Paris. Abdelmadjid Korti me remet son pouvoir, en tant que premier Vice Président. Il s’agit de provoquer une A.G à Paris et mettre en place un nouveau bureau. Compte tenu de la nouvelle fondation en Rhône Alpes, pour éviter tout amalgame, je décline cette responsabilité, Cela facilitera à la future association des Amis de Tlemcen-Paris, d’engager avec celle, nouvellement créée en Rhône-Alpes, une saine coopération.

5 – B – Les AMIS DE TLEMCEN (Rhône-Alpes)
Il a été fondé, le 12 juillet 2008, l’Association : Les Amis de Tlemcen Rhône-Alpes. (insertion au J.O. le 25.07.08). Les membres fondateurs ont constitué un Bureau : Président : Foudil Benabadji. Vice-présidents : Rachida Rostane et Bachir Chikhi. Secrétaire : Abdou Saker et Boumediene Lachachi. Trésorière : Ilyam Rostane et Aurélie Repentin. Conseillers : Abdelmadjid Gaouar, Bachir Bouali, Rachid Matmati, Eliane et Samir Mérad. Cette association a trois Présidents d’Honneur : le Ministre Mohammed Bedjaoui, Rachid Benabadji Professeur de chirurgie et l’Hadi Benmansour Professeur à la Sorbonne.

^



6 - L'UNION DES ENFANTS D'ABRAHAM - U.D.E.A. (Savoie)
En 2005, co-fondateur de l'Union Des Enfants d'Abraham, Rhône Alpes (U.D.E.A. Rhône-Alpes). Association loi 1901, déclarée à la Préfecture de Chambéry le 11 septembre 2005. L'U.D.E.A. a pour but de réunir tous ceux qui sont attachés aux valeurs spirituelles, morales et culturelles, issues de la tradition d'Abrahamique et qui sont résolus à s'efforcer d'approfondir la compréhension mutuelle ainsi qu'à protéger et à promouvoir ensemble, pour tous les hommes, la justice sociale et les valeurs orales, la paix, la liberté et la tolérance. L'association doit poursuivre ses buts sur la base de la loi de 1901. Organisation de rencontres, de cercles d'études, de congrès et de publications destinées à favoriser la compréhension mutuelle entre les héritiers d'Abraham. Elle a son siège provisoire au 300 chemin des Moulins à Chambéry. Elu administrateur, chargé de la communication, le Bureau reflète des personnalités implantées dans la région Savoie.
L'association est un satellite de la Fraternité d'Abraham
Président actuel : Albert Fachler.

^



7 - LA FRATERNITE D'ABRAHAM (Paris)
Manifeste : Trois grandes religions, trois monothéismes, judaïsme, christianisme et islam, se réfèrent explicitement au même patriarche Abraham. Que ce soit par tradition, comme les descendants d'Ismaël et d'Israël, que ce soit, comme les chrétiens, par une filiation toute spirituelle, les uns et les autres se considèrent comme des fils d'Abraham. Saint-Paul dira: "Ceux qui se réclament de la foi, ce sont eux les fils d'Abraham". Ainsi des millions de croyants se rejoignent dans le souvenir d'un même homme, père de leurs peuples, mais aussi modèle de la foi au Dieu unique, essentielle à la religion des uns et des autres. Le Coran le propose comme "un guide, un homme docile à Dieu qui l'a choisi et guidé vers une Voie Droite".
C'est pourquoi, dans un monde civilisé, sans cesse menacé, trop souvent déchiré par la rivalité et l'inimitié des peuples, il semble plus que jamais opportun d'unir dans une ligne fraternelle et pacifique tous ceux qui considèrent "Abraham le croyant" comme l'ancêtre de leur propre religion, voire de leur lignage. Partageant sa foi en Dieu mais aussi sa bienveillance envers tous les hommes, sa miséricorde et son hospitalité généreuse, pourquoi juifs, chrétiens et musulmans ne travailleraient-ils pas ensemble à construire un monde fraternel? Ce serait le plus beau témoignage qu'ils puissent donner aux autres hommes de la sincérité et de la vérité de leur foi au Dieu d'Abraham, d'Isaac et de Jacob. Ce serait, aussi, la meilleure réponse à ceux qui dénoncent la religion comme un opium du peuple.
Que la fraternité de tous ceux qui partagent "la foi d'Abraham le croyant" apparaisse au cœur des masses d'aujourd'hui comme un ferment clé paix et d'entraide, capable de susciter l'enthousiasme et la générosité au service de toutes les causes vraiment humaines, n'est-ce pas le témoignage que le monde attend d'eux, et le plus convaincant? C'est pourquoi quelques juifs, chrétiens et musulmans ont décidé de s'unir pour prendre conscience de tout ce qui, depuis Abraham, constitue leur commun patrimoine spirituel et culturel, mais aussi pour travailler ensemble à la réconciliation effective de tous ceux qui, de quelque manière, constituent, aujourd'hui, la descendance d'Abraham et, pour autant, libérer le monde des méfaits de la haine, des violences fanatiques, des orgueils de la race et du sang, en lui révélant les sources authentiques et divines d'un humanisme fraternel.
La Fraternité d'Abraham, Association Loi du 1er juillet 1901, B.P. 231.08 - F-75364 - PARIS Cedex 08 - www.fraternitedabraham.com

^



8 - RADIO ASSOCIATIVE ELLEBORE (Chambéry)
A l'initiative d'Ellébore, la Fréquence Sensible 105.9, et de l'ICMF, nous une nouvelle forme de dialogue s’est mise en place avec les auditeurs, les habitants de l'agglomération chambérienne et les associations locales. C'était une première en Chambéry. Radio Ellébore, la Fréquence sensible 105.9 en collaboration avec l'ICMF a commencé une série d'émission. Tous les mercredis à 19 heures, nous recevions une personnalité : Un responsable associatif, un écrivain, un technicien de collectivité, de la DASS. L'Inspecteur de l'Education Nationale, le directeur des services de la pénitentiaire, la responsable des Droits de la Femme, mais aussi les responsable de la Préfecture, du Palais de Justice, des élus aussi bien de Chambéry que d'autres villes, etc.
Se sont présentés M. Borel Garin Directeur Divisionnaire de la Savoie, Gilles Renoir, Professeur de Lycée à Chambéry le Haut, des responsables du Centre Culturel des Moulins, son président Pascal Bodin, la directrice, Mme Rahard. Egalement Pascal Barbe, Adjoint Spécial Municipal de Quartier de la ville. Interview du responsable de l'espéranto Savoie.
Chacun présente sa fonction, ses responsabilités, ses projets. A la technique Julien Dominguez, au micro, votre serviteur. Dans cette émission, nous avons voulu être près de nos auditeurs, nous avons donné la parole au public.

^



9 - LES AMIS DE L'ORANIE (Paris)
Cette association réunie des écrivains, et toutes les personnes amoureuses de l'Oranie et de l'Algérie en général. Présidée par Aziz Mehtar, lui-même libraire bien implanté dans Paris, l'Association organise des rencontres autour des ouvrages des écrivains. Elu vice-président de l'association en 2006, une antenne en Rhône Alpes satellite de Paris.

^



10 - COUP DE SOLEIL (Lyon-Paris)
Une association qui réunit les deux rives de la Méditerranée.
"Nous sommes originaires du Maghreb et nous vivons aujourd'hui en France. Nous sommes Français ou Maghrébins. Nous sommes issus des populations européennes, juives ou musulmanes du Maghreb. On nous appelle: Beurs, Français-musulmans rapatriés, Juifs du Maghreb, Maghrébins de France ou Pieds-Noirs. Nous avons créé, en 1985, l'association "Coup de Soleil". "Nous avons tous en nous le souvenir des lumières et des paysages, le besoin de retrouver les mêmes odeurs, les mêmes couleurs, la même musique. Nous partageons une même vision du monde et du rapport avec les autres". "Dans la vie économique, la science, l'éducation, l'administration, les médias, la musique, la littérature, le cinéma, le sport, on ne compte plus les réussites et les richesses nouvelles que nous apportons à la France" "Nous y déployons la même sensibilité qui nous appartient en propre. Celle que l'on découvre sur les pourtours du rivage méditerranéen: pugnacité, chaleur des contacts, élans du cœur, sens aigu de l'amitié, de la dignité et de l'honneur. Aujourd'hui notre histoire et nos richesses communes trouvent une nouvelle dimension". Suis élu au Maghreb du livre Section Rhône Alpes, antenne Coup de Soleil présidée par Michel Williams.
Extraits du texte adopté par Coup de Soleil le 12 mars 1987, à lire dans Eric Fottorino, Mille et un soleils. Paroles du Maghreb en France, Stock, 1995. Créée en 1985, Coup de Soleil est une association culturelle franco-maghrébine qui vise à mettre en valeur tout ce que le Maghreb et les populations qui en sont originaires ont apporté et apportent à la culture et à la société française. Le Maghreb des Livres créé en 1993, est la plus importante manifestation de l'association, qui organise aussi: débats, spectacles, des projections de films, etc. L'association compte plus de 300 bénévoles et 10 sections régionales, répartis sur les deux rives: Algérie, Languedoc-Roussillon, Maroc, Ouest de Paris, Perpignan et région, Picardie, Provence, Rhône-Alpes, Toulouse et région, Tunisie. Parmi les personnalités qui soutiennent Coup de Soleil Houria Aïchi, Djamel Allam, Merzak Allouache, Kebir Amri, Mohammed Arkoun, David Assouline, André Azoulay, Guy Bedos, Slimane Ben Aïssa, Lotfi Belhassine, Maïssa Bey, Ghaleb et Soheib Bencheikch, Tahar Ben Jelloun, Rachid Benzine, Taoufik Bestanji, Michel Boujenah, Habib Boularès, Djamel Bouras, Dominique Cabrera, Malik Chibane, Aziz Chouaki, Driss Chraïbi, Bernard Cohen, Mustafa Dahlab, Jean Daniel, Bertrand Delanoë, Christian Delorme, Ali Dilem, Gal El Maleh, Fellag, Jacques Ferrandez, Gisèle Halimi, Roger Hanin, Mohamed Harbi, Idir, Arezki Idjerouidène, Nacer Kettane, Rachid Khimoune, Enrico Macias, Cheb Mami, Gilles Manceron, Abdelwahhab Meddeb, Albert Memmi, André Miquel, Georges Morin, Daniel Prévost, Noureddine Saadi, Sapho, Leïla Sebbar, Slim, Smaïn, Benjamin Stora, Akli Tadjer, Habib Tengour, Germaine Tillion, Georges Wolinsky, etc.
Relations presse: Nadia Khouri-Dagher : 06 76 84 24 71 - n.khouri@wanadoo.fr
Notre action vous intéresse? Participez à nos manifestations. Rejoignez-nous ! Contactez-nous aux coordonnées suivantes.
Coup de Soleil BP2433 75024 Paris. Tél : 01.45.08.59.38 - Fax : 01.45.08.59.34 - Courriel : association@coupdesoleil.net.

^



11 - CONFERENCE MONDIALE DES RELIGIONS POUR LA PAIX - C.M.R.P. (Paris)
La C.M.R.P. est une association loi de 1901 créée en 1986 présidée par Ghaleb Bencheikh. Elle réunie des membres des grandes traditions religieuses implantées en France et dont le but est de travailler à la rencontre entre religions, ainsi que de collaborer avec d'autres acteurs de la société civile, dans un objectif de paix, de solidarité, de vivre ensemble et de meilleure connaissance mutuelle.
Christian Lochon rejoint la C.M.R.P. en octobre 2007.
Site de la WCRP-Europe : www.religionsforpeace.net/Europe
Site de la WCRP-International : www.wcrp.org
Elu à la C.M.R.P. en mai 2006, je suis chargé de la rédaction de la revue la LETTRE de l'association, à partir du n° 33.
Conférence mondiale des Religions pour la Paix - France, 8 bis rue Jean Bart – 75006 - Paris - Tel. 01 46 33 45 39 - Fax 01 46 33 76 42 - Courriel : cmrp.france@wanadoo.fr

^



12 - AUMONERIE MUSULMANE (Savoie)
Aumônerie musulmane, auprès de l'administration Pénitentiaire en Savoie, avec M. Hachlaf Abdelkader.
Aumônier musulman, mon rôle en milieu carcéral est multiple. Je suis l'imam, l'éducateur, le médiateur (avec les familles), etc. Devant le nombre important de musulmans détenus, les tâches à accomplir sont très diverses. Elles sont spécifiques et attachées à chacune des personnes où communes, lorsque qu'elles se font au niveau d'un groupe, telles les prières. Parmi les détenus, il y a d'autres musulmans que ceux du Maghreb : Pakistan, Afrique noire, Inde, Bangladesh, Moyen-Orient. Les détenus maghrébins sont toutefois les plus nombreux. La personne incarcérée se confie facilement, et aborde, généralement, la question de la famille, dont elle craint l'abandon. On sollicite l'aumônier pour téléphoner, parfois hors de la Métropole. (Il s'agit toutefois de s'en tenir fermement aux " relations conventionnelles " avec les familles, des instructions judiciaires ou autres peuvent être en cours !). Sachant que la prison distend les liens familiaux, notamment entre conjoint, il s'agit d'écrire à la famille, de donner des nouvelles du détenu. Les détenus, pratiquants ou non, recherchent généralement l'aumônier, chacun trouve dans la religion une raison personnelle. Aucun musulman, fut-il non pratiquant, n'émet de doute sur l'existence de Dieu. Tous présentent une angoisse générée par la prison, qui se traduit par un besoin d'être rassuré, de trouver un point d'ancrage qui les aide à résister au désespoir. Les détenus, placés à l'isolement sont tout particulièrement visités. L'occupation diversifiée des détenus : le bricolage, le sport, le travail, les démarches dans les perspectives de la libération, celui d'un emploi, retrouver la famille, tout cela les aident à se reconstruire. Ces " moyens " tiennent lieu d'espérance. La présence nombreuse de jeunes gens issues des banlieues dépasse largement la moyenne de la population française. Considérés par une partie de l'opinion comme "difficilement intégrable", voire réfractaires à toute forme d'insertion sociale, nombreux ont un comportement difficile dans l'établissement. Certains de ces détenus, présentent parfois un islam édulcoré, n'observent pas les rituels et demeurent réfractaires à sa pratique.
D'autres, dans ce milieu clos, contraignant et hiérarchisé, cherchent à s'accrocher à quelque chose afin d'échapper à l'angoisse, à l'ennui. Le placement en prison incite à la religion. Pour une majorité, le retour à l'islam est amplifié. Pour certains détenus, la religion correspond à la volonté de se construire un " code éthique ", paisible et non violent. Pour d'autres, c'est la recherche d'une façon d'endurer les conditions de vie carcérale. Une autre forme de religiosité, pour d'autres encore, accentue la rupture avec la société en lui donnant un contenu idéologique : c'est l'islamisme radical, dont certains confinent aussi dans l'établissement. Cela introduit, une représentation détestable de l'islam. Les divergences de points de vue avec les surveillants se discutent parfois avec bonhomie. L'établissement à certes des difficultés pour prendre en charge les dimensions rituelles des musulmans. Le côté mystique, la paix intérieure dans le soufisme, est recherché par certains. Les convertis sont plus rigoristes que les détenus musulmans eux-mêmes, ce qui agace les non convertis.
Des groupes ne craignent pas d'encourager à la conversion des jeunes. Là aussi l'action de l'aumônier permet, par la médiation et sa présence de dénouer les crispations, les provocations. Les fêtes musulmanes, celles canoniques des deux " Aïd ", permet une relation chaleureuse. La pratique du jeûne du ramadan, des prières, les rapports aux interdits alimentaires, certains les respectent rigoureusement, d'autres sont moins restrictifs, d'autres encore sont plus laxistes. On mange de la viande non halal, on boit de l'alcool, mais on ne consomme jamais de porc. Sans rechercher dans l'islam un code éthique, on peut y trouver un soulagement : " Les ablutions me purifient, la lecture de versets coraniques m'apaisent " La religion, dans les moments difficiles, redonne bonne conscience, elle fait office de valve de sécurité, et aménage une sorte de "havre de paix", surtout quand on se trouve impliqué dans des affaires dont on ne perçoit pas, au début, les tenants et les aboutissants. Les quêtes sont spécifiques : " Je voudrais vous rencontrer, car je ne suis pas très bien !
Le Ramadan approche et je n'ai pas les horaires de la prière ! Je voudrais apprendre la langue arabe ! Je voudrais m'informer sur certains points de la religion ! Je voudrais vous rencontrer pour me calmer intérieurement ; me repentir, me ressourcer moralement, cela m'aidera à me contrôler et ne plus faire de faux pas ! Je voudrais être en harmonie avec la religion et ma détention ! Je voudrais dialoguer ! Je veux être guidé dans mon parcourt spirituel ! Je suis au quartier ‘Isolement'. Pourriez-vous m'apporter un Coran ? " Il reste que l'administration pénitentiaire a des scrupules à engager, des aumôniers surtout par crainte de les voir abonder dans le sens des fondamentalistes. Les crimes et délits qui touchent au parricide, à la sexualité, hantent les fantasmes et les consciences de nous tous et ne laissent personnes indemnes. Les aumôniers reçoivent des confidences difficiles et douloureuses ; il est important qu'ils bénéficient d'un soutien dans des groupes de paroles.
Foudil Benabadji- Aumônier titulaire en Savoie.
Décès de mon co-équipier Abdelkader Hachlaf en Juillet 2008. Parti en vacances à Fez au Maroc, il ne reviendra plus……j’avais beaucoup d’estime pour ce grand Monsieur ; comme beaucoup, je suis très triste.

^